Le New pour tous le forum convivial et ouvert à tous


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES GRIPPES [suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dan
2
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 71
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: LES GRIPPES [suite]   Mer 26 Déc - 16:05:38

Chez l’animal

Transmission
Symptômes
Situation épidémiologique


Transmission

Espèces concernées

L’influenza aviaire peut toucher de nombreuses espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Les oiseaux sauvages aquatiques - notamment les canards sauvages - constituent le réservoir naturel des virus influenza. Ces oiseaux sont aussi les plus résistants à l’infection. Parmi les volailles domestiques, les poulets et dindes sont les plus sensibles à la maladie rapidement mortelle dans les cas de virus hautement pathogène.

Le virus Influenza aviaire peut éventuellement infecter d’autres espèces animales ; dans des circonstances exceptionnelles : les félidés (tigre, panthère, chat), les mustélidés (vison, furets, fouine) et les porcs.

On parle d’épizootie lorsque la maladie affecte brutalement un grand nombre d’animaux à la fois dans une région donnée.

Modes de contamination

La contamination entre oiseaux se fait essentiellement par contact direct (secrétions respiratoires et matières fécales), mais elle peut être aussi indirecte par l’intermédiaire d’aliments ou d’eau pour oiseaux, qui auraient pu être accidentellement contaminés par des fientes d’oiseaux sauvages porteurs du virus, ou encore par divers matériels contaminés (vêtements, chaussures, véhicules de transport, cages, cartons, paille, ...). La voie d’entrée du virus dans l’organisme de l’oiseau est la voie digestive et aussi la voie respiratoire. Les espaces confinés favorisent la transmission du virus.

Le contact potentiel des oiseaux captifs avec des oiseaux sauvages contaminés constitue un risque non négligeable de transmission. Il justifie une vigilance certaine vis-à-vis :

des appelants (des oiseaux vivants utilisés par les chasseurs pour attirer le gibier d’eau),
des animaux d’élevage, surtout si ces élevages permettent des contacts (directs ou indirects) avec les oiseaux sauvages,
du commerce du gibier.

Symptômes

L’influenza aviaire peut avoir des symptômes très variés, allant d’une forme bénigne à une maladie très contagieuse et rapidement mortelle qui provoque de graves épizooties. On parle alors d’influenza aviaire hautement pathogène, qui se caractérise par une apparition brutale de graves symptômes et une évolution rapide vers la mort. Le taux de mortalité peut avoisiner les 100 % en 24 ou 48 heures.

Après une période d’incubation de 3 à 5 jours, les signes suivants peuvent apparaître chez les oiseaux d’élevage :

diminution de l’appétit,

prostration ;

réduction considérable de la production d’œufs,

troubles digestifs (diarrhée)

affections respiratoires (toux, râles)

bleuissement (cyanose) de la crête et des barbillons (filaments situés sous la tête).

S’il s’agit d’une souche hautement pathogène du virus, ces symptômes évoluent : de plus en plus marqués, ils peuvent déboucher sur une mort subite.

En présence de souches faiblement pathogènes, les volailles peuvent présenter des symptômes frustes voire ne développer aucun signe clinique. Certaines espèces, notamment chez les oiseaux sauvages, sont plus résistantes que d’autres et les canards peuvent être infectés par des souches pathogènes en ne présentant que des signes cliniques très discrets. La souche A(H5N1) circulant actuellement en Asie provoque des signes cliniques chez les volailles domestiques et chez certains oiseaux sauvages.

Source :

ministère de l’Ecologie et du Développement durable

ministère de l’Agriculture et de la Pêche

Situation épidémiologique

L’organisation mondiale de la santé animale (OIE) assure une suivi de l’influenza aviaire chez les animaux au niveau mondial.


En savoir plus

Le dossier sur le site du ministère de l’Agriculture et de la Pêche
La fiche récapitulative sur le site du ministère de l’Ecologie et du Développement durable
Questions / réponses Ecologie, sur le site du ministère de l’Ecologie
Synthèse de l’avis de l’Observatoire national de la faune sauvage et de ses habitats sur l’évaluation du risque de contamination entre oiseaux et d’éventuelles mesures de prévention
Le point sur la situation de l’influenza aviaire chez les animaux, sur le site de l’OIE

_________________

Challenger Eden 602

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou
2
avatar

Nombre de messages : 3788
Age : 43
Localisation : belgique
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: LES GRIPPES [suite]   Ven 28 Déc - 9:05:26

alors la je viens d'apprendre quelque choses

merci dan

gros bisous

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letoutpourtous.forumpro.fr
 
LES GRIPPES [suite]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prokofiev - Suite scythe
» West Side Story suite de Leonard Bernstein
» [Jeu] Suite de nom de films
» La Suite bergamasque ( Debussy )
» La Suite pour deux pianos n° 1 & 2 ( Rachmaninov )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le New pour tous le forum convivial et ouvert à tous :: ACTUALITES :: la sante , psychologie et bien -être-
Sauter vers: