Le New pour tous le forum convivial et ouvert à tous


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des affections iatrogènes aux infections nosocomiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calypso
7
avatar

Nombre de messages : 2075
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Des affections iatrogènes aux infections nosocomiales   Lun 28 Jan - 7:41:22

Des affections iatrogènes aux infections nosocomiales

Les risques encourus à l'hôpital ou les affections développées à la suite d'un traitement, font régulièrement parler d'eux. Mieux les connaître, c'est être mieux armé pour lutter.

En droit belge, les dommages qui apparaissent au cours d'une prise en charge médicale sont de deux
ordres. D'abord, les accidents médicaux qui sont liés à une faute ou à une erreur de la part du médecin.
Mais d'autres dommages ne sont pas réellement liés aux actes du médecin. Il s'agit des affections
iatrogènes, qui sont dues à un médicament correctement prescrit pour guérir la maladie
initiale; et des affections nosocomiales, qui sont contractées lors d'un séjour à l'hôpital
(souvent mais pas toujours en raison d'un défaut d'hygiène du personnel soignant).


Les affections iatrogènes
Il y a beaucoup de cas chaque année; les personnes âgées sont particulièrement touchées, parce
qu'elles sont plus fragiles mais aussi parce qu'elles suivent souvent beaucoup de traitements différents
à la fois.
Comment s'en protéger?
• donnez au médecin toute information susceptible de l'éclairer quant au traitement adéquat à
prescrire (c'est-à-dire toute l'histoire de votre maladie, et surtout tous les autres traitements que vous
suivez, qu'ils soient médicamenteux ou pas)
• suivez scrupuleusement le traitement prescrit;
• évitez l'automédication si vous êtes déjà sous traitement.


Les infections nosocomiales
L'infection nosocomiale est contractée dans un établissement de santé. Il n'existe pas, à
proprement parler, de protection infaillible contre cette infection qui toucherait 6,9% des patients.
Cependant, quelques éléments sont à connaître parce qu'ils vous aideront à vous protéger:
Il existe des facteurs qui aggravent les maladies nosocomiales:
• âge avancé ou au contraire très jeune;
• immunodépression;
• diabète, tabagisme, etc.;
• obésité ou malnutrition.

Les agents infectieux les plus courants sont:
• le staphylocoque doré (20% des infections);
• les légionelloses (20%);
• le bacille pyocyanique (11%).

Les différents types d'infections sont:
• les infections urinaires (infection nosocomiale la plus fréquente (40%) mais également la
plus bénigne);
• les infections respiratoires (20% des infections et la première cause de décès);
• les infections du site opératoire (10% des infections nosocomiales).


Quelques règles de prévention
Le visiteur peut constituer une source d'infection et un vecteur de celle-ci:
• il est déconseillé aux personnes présentant une maladie respiratoire ou toute autre maladie
transmissible de venir visiter des patients (et notamment dans des services à risques, tels post-
opératoires, réanimation…);
• les plantes en pot ou fleurs coupées sont à proscrire;
• il est recommandé aux visiteurs de se laver les mains après chaque visite.

Le patient doit respecter les instructions données par le personnel soignant:
• avant l'opération, le patient doit effectuer une douche antiseptique minutieuse;
• il ne doit pas manipuler les dispositifs tels sondes, drains…
• il est également recommandé de prendre une douche chaque jour et de se laver les mains le plus
fréquemment possible.

Source: http://www.e-sante.be/

_________________
Calypso

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lou
4
avatar

Nombre de messages : 418
Age : 56
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Des affections iatrogènes aux infections nosocomiales   Lun 28 Jan - 8:05:17

j'ai été brutalement confronté aux problèmes des infections nosocomiales il y a 20 ans
à l'époque personne n'en parlait

mon père est mort d'une infection nosocomiale à la suite d'une opération à coeur ouvert il avait 65 ans

je me souviens du chef de service de réanimation nous annoncer froidement avec un manque totale d'humanité, de compassion, que mon père allait mourir et que l'infection qu'il avait contratée faisait partie des 5 % de risque liès à une telle intervention.

en 2005 ma fille a été opérée en urgence de l'appendicite : partie au bloc sans être douchée ( et je m'en veux encore aujourd'hui de ne pas avoir réagi ) elle a fait 8 jours après un abcès de paroi le chirugien a du inciser, poser un drain elle est restée comme ça pendant un mois avant que la plaie ne se referme d'elle même.

malgrè toutes les campagnes d'informations je pense que toutes les mesures d'hygiène ne sont pas prisent dans les hôpitaux et les cliniques conséquence à mon avis du manque d'effectifs

_________________
Lou


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des affections iatrogènes aux infections nosocomiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boucle d'oreille de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le New pour tous le forum convivial et ouvert à tous :: ACTUALITES :: la sante , psychologie et bien -être-
Sauter vers: